Jeudi 24 Avril 2014

Accueil

ARCHIVES

Photos

Télécharger

Liens

Livre d'Or

 

adminAdmin

Livres, lire, lyre ..

 

 

Flash-Niouzes

 

 

Sondage

Que pensez-vous de NIOUZES VIC ?

Très bien !!!!

Super !!

Ma que bello !!

Grouïkk !

Vote !
Résultats

 

<> =========== BIENVENUE DANS NIOUZES VIC, L'INFO DE PROXIMITE QUI VOUS PARLE DE VOUS. =============== <>

BlogPOESIE !!! :: Résolution graphique conséillée Résolution1280x1024 (Minimum!!). Géolocalisation.

:: Pages de 20 Niouzes ::: Archives ::Poster un Article!!! :: Espace Vos Articles (EVA)

Choisir une page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60   Vous êtes à la page >232> - Il y a 3836 Niouzes actives sur le site.

 NOUVELLE 1 Page 232 - Titre:     Décès de Raymond Costa, ancien maire d'Andrest.   Envoyé par Georges Pécarrère le 21/02/2007 @ 09:32 -


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes -  Décès de Raymond Costa, ancien maire d'Andrest.



L'homme qui disparaît à l'âge de 84 ans aura consacré quasiment 4 décennies au service de ses concitoyens. Raymond Costa, homme de conviction et homme engagé, a d'abord été conseiller municipal à Pujo de 1953 à 1959 avant dêtre un élu d'Andrest où il avait rejoint son camarade Yvan Souptès . Maire-adjoint de 1971 à 1995, puis maire de 1995 à 2000, année au cours de laquelle il avait passé le relais à Anne-Marie Saint-Martin. Celle-ci avait choisi la date du 14 juillet 2000 pour lui rendre hommage : " ce jour de fête nationale porteuse des symboles républicains pour vous qui avez si bien servi les institutions républicaines (...) ; vous avez donné le meilleur de vous-même dans l'intérêt général. Vous êtes estimé pour votre intégrité ; votre engagement a été sans faille". Raymond Costa avait reçu alors la médaille de vermeil communale, départementale et régionale pour 30 années de mandat. Homme discret et humble, Raymond Costa, avait simplement déclaré, avec émotion : "Je ne sais pas si je mérite cet honneur mais je mais je l'accepte avec plaisir. comme tous les élus, j'ai essayé de faire de mon mieux et si j'ai fait des erreurs, j'ai essayé de les réparer".
Les obsèques de Raymond Costa ont eu lieu le mercredi 21 février. Une cérémonie civile s'est déroulée à 13 h 30 au crématorium d'Azereix.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 2 Page 232 - Titre:     Ecole de musique associative. Bons résultats aux examens fédéraux.   Envoyé par Georges Pécarrère le 17/02/2007 @ 15:57 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - Ecole de musique associative.  Bons résultats aux examens  fédéraux  .



En lever de rideau de son assemblée générale, l'Ecole de musique associative vicquoise avait programmé un apéritif-concert avec les élèves des différentes classes, ainsi que la remise de diplômes à ceux qui ont satisfait aux examens fédéraux. Rendez-vous dans les locaux de l'école de musique au Cente socioculturel pour professeurs, élèves et parents.
Les professeurs : Jean-Maurice Lacrampe (piano), Lucie Méliz (clarinette et solfège), Bruno Jacomet (trompette), Eric Peyras chant et guitare), Patrick Arramon (guitare), Nathalie Hourcadet (flute), Nicolas Lacaze (batterie et percusssions), Frédéric Lacourt (saxophone), plus les nouveaux , Jean-Philippe Pinchon, professeur d'accordéon remplaçant Stéphanie René en congé maternité, Philippe Séverin (percussions), et Valérie Gerbaldi (chant).
Bien sûr tous les élèves ne se sont pas produits, mais le concert a été apprécié par tous.
* Examens+++
A l'heure de la remise des diplômes, Lucie Méliz dira qu'aucun des élèves de l'école n'est contraint à passer les examens ; elle ajoutait cependant que ceux qui ont de réels objectifs musicaux avec entrée dans un conservatoire doivent s'y soumettre. A voir les sourires et la fierté des lauréats, on comprend que ceux-là sont heureux d'apprendre la musique.



Réagir à cet article !

Haut



 NOUVELLE 3 Page 232 - Titre:     Ecole de musique associative vicquoise - De bons bilans .   Envoyé par Georges Pécarrère le 17/02/2007 @ 15:50 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - Ecole de musique associative vicquoise.
 De bons bilans  .



En préambule de l'assemblée générale de l'école de musique associative vicquoise qu'il préside, Jean-Paul Méliz a voulu, au nom de l'association et en particulier de l'Espace Chant, avoir une pensée pour Lydie Gaubert et Christian Fréchède, deux adhérents qui ont perdu récemment leur conjoint. Il allait ensuite dérouler l'ordre du jour traditionnel.
L'association comptait à la rentrée 2006, quelques 124 adhérents dont 11 professeurs que le présidnet tenait à remercier : "si nous avons des élèves c'est parce que les professeurs ont su leur faire aimer la musique". Un mot de remerciement à la Maire pour les locaux et la mise à disposition d'une autre salle (à l'usage de plusieurs associations ) avant de présenter le bilan musical. Animations et concerts variés : fête de la musique en partenariat avec la Maison des Jeunes et de la culture ; prestations à l'Hôpital de Vic pour les résidents ; échange avec l'école de musique de Lavaur avec participation au spectacle"La Forêt et le bûcheron" donnée au Centre Multimédia et chez les voisins ariégeois. L'EMAV a participé à l'organisation du concert de fin de stage de la Fédération des Sociétés Musicales des Hautes-Pyrénées (600 personnes ont assisté au concert au Centre Multimédia). Au rang des satisfactions aussi, la participation d'élèves à l'Harmonie départementale Junior qu s'est produite au Festival de Tournay et de Foix et le concours d'accordéons de Séméac. A noter l'animation dans le cadre du Téléthon et la prestation de l'Espace chant à un concert organisé à Montaner. Au total " l'année 2006 a été une bonne année musicale avec en plus de bons résultats aux examens".
* Projets***
Dans l'immédiat, pour mette à profit les vacances de février, des stages gratuits de chant choral, percussions et musique d'ensembles dans les locaux de l'école. A venir , pendant les vacances de Pâques, le stage instrumental (instruments à vent et percussions) pour 6 élèves sous l'égide de la Fédération départementale. De plus dans le cadre de l'échange scolaire du lycée Théophile Gautier avec un lycée italie, des élèves de l'école vicquoise s'associeront aux élèves tarbais. En point de mire enfin : les examens fédéraux au mois de mai et juin 2007 et la fête de la Musique.
Nous reviendrons sur la suite de l 'assemblée dans une prochaine édition.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 4 Page 232 - Titre:     Club des Lutteurs Vicquois - Des sacs et des gourdes .   Envoyé par Georges Pécarrère le 17/02/2007 @ 15:46 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes -  Club des Lutteurs Vicquois.
  Des sacs et des gourdes .



Sous l'impulsion du président Michel Garatens, le conseil d'administration du Club des Lutteurs Vicquois, a validé l'attribution de petit matériel ou équiperment à ses licenciés. A la fois dans une perspective de récompense mais aussi d'éducation.
Ainsi y avait-il eu une remise de tee-shirt : il s'agissait autant d'identité que d'image. En effet, lorsque les lutteurs vicquois vont en compétion, en Val d'Adour ou à l'extérieur c'est une bonne chose que tous soient équipés de manière identique ; de même lorsque les lutteurs vicquois sont en entraînement, cela participe à la cohésion du groupe. Cette fois-ci, les poussins, benjamins, minimes et juniors ont reçu un grand sac de sport et une gourde.
Des sacs parce que dans les vestiaires ou les bords de tapis de lutte, les pièces de vêtements qui traînent ne sont pas très agréables à voir ; sans compter que c'est le meilleur moyen pour les oublis ou les "échanges involontaires". Avec leur sac, les lutteurs vicquois, au gymnase de La Herray ou à l'extérieur, se montreront disciplinés et ordonnés ! Quant aux gourdes, c'est dans le même esprit qu'elles ont été données. Plus de sorties intempestives des tapis lors des entraînements pour aller boire aux vestiaires ; plus de bouteilles plastiques vides abandonnées comme autant de vestiges d'une société de consommation envahissante. Une gourde est "rechargeable " !
Les lutteurs vicquois : de bons résultats et des attitudes responsables.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 5 Page 232 - Titre:     Inspection à la brigades de Vic.Le coeur de métier de gendarme.   Envoyé par Georges Pécarrère le 17/02/2007 @ 15:36 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - Inspection  annuelle à la communauté de brigades de Vic.
 "Le coeur de métier de gendarme" .



L'inspection annuelle de la gendarmerie est autant la rencontre des militaires avec leur hiérarchie que la rencontre des gendarmes avec les élus locaux. Pour la communauté de brigades de Vic, Maubourguet et Castelnau-Rivière-Basse, la rencontre se fait à l'Hôtel de ville vicquois. Informations et échanges de vues.
Le commandant de compagnie de Tarbes et l'adjudant-chef Blasquez avec Claude Miqueu, maire et conseiller général du canton de Vic avaient notamment à leurs côtés : Jean Guilhas, maire et conseiller général du canton de Maubourguet, Jean-Louis Curret, président de la communauté de communes Vic-Montaner et Jean Bordères, 1er adjoint vicquois. Dans la salle de nombreux élus des 3 cantons concernés qui comptent 34 communes.
Lors de l'inspection annuelle 2004, une phrase avait le goût d'un voeu : "il y aura trois casernes formidables en Val d'Adour si les nouvelles sont à l'image de la brigade intercommunale de Vic!" . En cette année 2007, cela se précise pour Maubourguet si l'on en croit Jean Guilhas : "les travaux de la gendarmerie de Maubourguet commenceront en septembre 2007". Et cela se précise du côté de Castelnau puisque Jean-PierreTrinquier, le maire, pouvait annoncer :"le chantier de la gendarmerie de Castelnau est en bonne voie".
* Sur le terrain***
Bientôt trois belles casernes, déjà un fonctionnement en communauté de brigades et toujours un effectif de 24 militaires. Pour Jean Guilhas, "l'impression qu'il y a de moins en moins de gendarmes sur le terrain depuis la communauté de brigades".; le maire indiquant même qu'il a dû engager des agents de surveillance pour le cimetière où des vols nombreux sont constatés. Pour le commandant Poussereau et l'adjudant-chef Blasquez, d'abord l'indication que l'effectif est toujours le même; et puis un commentaire sur "le coeur de métier de gendarmes". Il est évident que ces militaires appelés de plus en plus souvent et souvent de nuit pour des problèmes familaux ne sont pas dans leur rôle. Christian Bourbon, maire de Lascazères s'interrogera sur la "typologie des familles à problèmes"; le commandant Poussereau donnera l'indication de l'alcoolémie comme facteur esssentiel.
Autre sujet soulevé par Jean-Pierre Trinquier, le rôle des gendarmes dans les conflits entre sociétés de chasse et le braconnage. Pour les dissenssions entre sociétés, l'Office national de la chasse, l'ONC , doit être l'interlocuteur. Pour le braconnage, la gendarmerie est compétente.
Quant aux gens du voyage , le sujet est récurrent, qu'il s'agisse de campements sauvages, de branchements électriques ou de pompage d'eau. Les communes sont dans l'obligation d'aménager des aires d'accueil ; si elles ne sont pas disponibles, il est difficile d'agir. Pour Vic-en-Bigorre et Maubourguet, dans le cadre de leurs communautés de communes respectives , ces aires sont en passe d'être ouvertes, avec une gestion commune. L'adjudant-chef Blasquez soulignera l'importance du discours commun élus -gendarmes . L'utilisation des bornes incendies et les branchements électriques sont des dégradations sanctionnables.
L'interdiction de fumer et les contraventions induites, la pose d'un radar fixe sur la traversée de Nouilhan, les permanences dans les brigades, ont également fait l'objet d'échanges.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 6 Page 232 - Titre:     Rugby Fédérale 3 - US VIC - US POUYASTRUC.   Envoyé par Georges Pécarrère le 14/02/2007 @ 16:45 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante Pierre. Pomès -Rugby Fédérale 3.
US  VIC - US POUYASTRUC .



Vic au bout de l'ennui !

USV 15 / USP 3 - Arbitre :M. Desbets C. (Comité Côte Basque)- Directeur de jeu : M. Mazouat A.
M-T : 9-0 - Cartons jaunes : Pouyastruc : Dantin (18e) , Gabriel (34e) ; USV : Courrèges (28e), Mailhes (89e) - Pour l'USV : 5P Courtade (6e,18e, 34e, 53e, 70e) - Pour Pouyastruc : 1P Sanchez (51e)

USV : Marmouget, Salvi, Baget Y, Pelelt, Courrèges, Montamat, Mailes, Palacin (cap), Plassin, Courtade, Lopez, Othal, Sanchez, Solda, Ducasse, Romo, Hayani, Zampar, Uhart, Baget R, Bajon, Barréjot.

USP : Beaumel, Sanchez S, Ceccato, Morlas, Capdeville, Dantin, Desconet , Teilh, Douveneau, Carriorbe, Dubos, Bouzigues (cap), Gabriel, Doucet, Couchou-Meillot, Sanchez Y, Touzanne, Vargas, Pujol, Couget, Desconet , Dubié.

Les absents ont eu raison ! Ce derby rugbystiquement pauvre a accouché d'un non match, à telle enseigne qu'au bout d'une vingtaine de minutes Gilles Romo lançait à ses joueurs : "Quand jouez-vous?". La réponse du public, venu assez nombreux pour ce qui devait être un événement, aurait pu être :"Jamais", tant ce match a été insipide et, pour le moins, ennuyeux. Pourtant, Vic avait affiché quelques intentions dans les cinq premières minutes, en investissant le camp des "Jaune et Noir" et en marquant une pénalité par Courtade dès la 6e minute, sur faute au sol des visiteurs. Un mouvement Palacin-Solda échouait dans les 10 mètres. Pouyastruc à son tour occupait le terrain, mais sans grande réussite. C'est au contraire Courtade qui scorait par deux fois, alors que le buteur visiteur manquait la cible à deux reprises. C'est tout pour une première période où le jeu, haché par de nombreuses fautes de main, s'est cantonné dans un petit périmètre. Le score de 9 à 0 était un peu flatteur pour des Vicquois méconnaissables. La deuxième mi-temps débutait sur un bon renversement d'attaque des "Bleu et Blanc" mal terminé dans les 15 mètres adverses, et par une percée de Courtade qui n'était pas exploitée. Par la suite, Pouyastruc domine territorialement, mais ne concrétise qu'au bout de trois tentatives par la botte de Sanchez. Vic vit d'expédients et se sort d'une situation délicate grâce à une interception. L'USV va avoir un sursaut pendant 10 minutes après une quatrième pénalité toujours réussie par Courtade, Lopez se verra retenir par le maillot à quelques encablures de la ligne d'essai ; puis Pouyastruc se fera coincer dans son en-but, mais la mêlée à cinq ne donnera rien, sinon une nouvelle pénalité pour hors-jeu des visiteurs. C'est à peu près tout pour une deuxième période au cours de laquelle l'équipe de Pouyastruc a bien tenté de réagir sans être récompensée de ses efforts. Au total, un match brouillon, dirigé par un arbitre qui l'était tout autant. Seul point positif : pas d'incidents entre les deux équipes.Les visiteurs, vaillants, pourront toujours regretter de ne pas avoir eu un buteur. Quant aux Vicquois, ils devront présenter une autre copie face à Grenade et se rattraper d'une prestation plus que médiocre.


Photo Pierre Pomès.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 7 Page 232 - Titre:     Inspection annuelle de la Gendarmerie à Vic.   Envoyé par Georges Pécarrère le 14/02/2007 @ 16:30 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - Inspection annuelle de la Gendarmerie à Vic.
 Compte-rendu d'activité  sur la communauté de brigades .



4ème inspection pour le commandant de compagnie de Tarbes, le commandant Poussereau qui en prenant la parole devant une assemblée nombreuse d'élus, voyait dans leur présence, " le témoignage des liens étroits entre la communauté de brigades et les élus locaux". Un rendez-vous annuel avec les gendarmes de la communauté de brigades Vic, Maubourguet, Castelnau-Rivière-Basse, élus, conseillers généraux, maires et conseillers municipaux de ces 3 cantons. Rencontre en deux parties : d'abord informations sur l'activité 2006 sur le territoire concerné, et ensuite, échanges .
Le commandant Poussereau brossera un tableau rapide des tendances de l'année écoulée. D'une part sur la délinquance et d'autre part sur l'accidentologie. Pour la 1ère, stabilité sur l'ensemble des 3 brigades ; stabilité dans les constats d'infractions ( à noter cependant la place grandissante des vols liés aux véhicules) avec, et le commandant s'en félicitera, augmentation des problèmes élucidés. La mise en oeuvre d'un détachement d'intervention de la brigade mobile de Tarbes et la campagne de prévention active (sensibiliser les propriétaires à la vérification des fermetures des portières et au fait de ne pas laisser d'objets pouvant susciter la convoitise) devrait porter ses fruits.
* Atteintes à personnes et accidentologie*
Le territoire n'a pas connu d'agressions à personnes sur la voie publique, mais dans la salle, beaucoup auront appris que pour un grand nombre d'appels à la gendarmerie, les atteintes à personnes sont intra-familiales, intra-amicales : "c'est un problème ressenti avec de plus en plus d'acuité".
Au chapitre accidentologie, malgré une présence accrue des gendarmes sur le terrain, les infractions sont plus importantes que les années précédentes du point de vue de la vitesse et de l'alcoolémie. La qualité du matériel des unités y est sans doute pour quelque chose ! Une information intéressante : "les infractions constatées de vitesse ne suscitent pas de contestation, les contrevenants sont conscients de leur comportement".
L'adjudant-chef Blasquez, commandant la communauté de brigades ajoutera que l'axe principal concerné par la majorité des accidents est la RD 935."La totalité des accidents graves est survenue sur cet axe." Il indiquait que si en 2006 le nombre d'accidents était en baisse par rapport à 2005, les décès ont été plus nombreux , 4 au lieu de 2. Il insistera sur le problème de l'alcoolémie en soulignant "la forte augmentation des infractions constatées par rapport à 2005 et surtout des taux très importants".
Après la communication de l'activité 2006, élus et gendarmes ont échangé sur des sujets parfois récurrent comme les gens du voyage ou nouveau comme les conflits entre sociétés de chasse et le braconnage. Nous y reviendrons.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 8 Page 232 - Titre:     Championnat de lutte. L'équipe de France B pour le Vicquois Antoine Raina.   Envoyé par Georges Pécarrère le 14/02/2007 @ 16:15 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes -   Championnat de France de lutte.
 L'équipe de France B pour le  Vicquois Antoine Raina .



Depuis l'Athlétique Club de Boulogne-Billancourt , où à 7 ans, Antoine Raina a commencé la lutte avant d'arriver en Bigorre, et son entrée dans l'équipe de France B Séniors, en ce début 2007, il y a le parcours d'un sportif jalonné de titres dans la fidélité au Club des Lutteurs Vicquois et à l'Entente Tarbes-Val d'Adour.
Section sport-Etude à Font-Romeu (2 ans), Pôle Espoir à Dijon ( 1an), Champion de France Cadet, Champion de France de Lutte Libre en Junior , et il y a quelques jours à Lormont , une 4ème place au Championnats de France Excellence Seniors. Si l'on ajoute que le jeune homme poursuit brillamment ses études en première année d'école de Kinésithérapeute à Maison Alfort tout près de l'Institut National du sport et de l'Education Physique, l'INSEP où Antoine est pensionnaire depuis 2 ans, on mesure ses capacités et sa volonté.
L'Andrestois Jérôme Fontan, conseiller technique régional de Lutte Olympique (plusieurs titres de champions de France dont celui de France Espoir en 1994), mentor d'Antoine, explique la situation : "Le championnat auquel Antoine a participé regroupe les 6 meilleurs lutteurs seniors de chaque catégorie. Les sélections pour ce championnat se font sur les résultats de la saison passée et par décision de la direction technique nationale. Pour sa première année senior, Antoine termine donc 4ème en réalisant de très bons combats puisqu'il s'incline seulement en demi-finale face au futur champion de France (Lampis Luca) 2 manches à 1 avec un score très serré". L'entraîneur ajoute " Avec ces résultats, Antoine est dans l'anti-chambre de l'équipe de France Olympique".
D'ici là, le jeune Bigourdan participera à quelques tournois internationaux afin de s'aguerrir face aux lutteurs étrangers et prendre la mesure du niveau international. Mais sans doute qu'en cours d'année, les jeunes pousses de Michel Garatens, président du Club des Lutteurs Vicquois ou Charlie Cancel, auront l'occasion de recevoir le champion sur le tapis rouge et or du gymnase de La Herray à Vic.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 9 Page 232 - Titre:     1ère promotion du Permis Piéton à Vic.   Envoyé par Georges Pécarrère le 14/02/2007 @ 16:05 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes -  1ère promotion du Permis Piéton à Vic.
  De la prévention pour la vie .



"Ce n'est pas parce que l'on a appris à marcher avec ses parents que l'on sait circuler à pied, en ville ou à la campagne". En effet, si en 2005, le nombre d'accidents mettant en cause des véhicules a baissé, dans le même temps le nombre de piétons tués a augmenté. Et les statistiques indiquent qu'1 enfant piéton tué sur 4 était responsable de son accident. Face à ce constat, une action originale de prévention financée par le groupe Generali assurances, parrainée par la Sécurité Routière , mise en oeuvre par la Gendarmerie Nationale a été lancée : un Permis Piéton. A Vic, le gendarme Keerstock a relayé l'action auprès d'enfants de l'école Pierre Guillard, la classe de CE2 où enseigne Sandrine Douat.
Derrière les slogans tels que "A pied, c'est toi qui conduis" , ou "On n'est jamais aussi bien protégé que par soi-même", une idée simple : enseigner de manière ludique aux enfants le sens de la responsabilité individuelle au-delà des règles de circulation piétonne. Côté outil, un DVD ; côté ludique, deux petits personnages, "Piéton malin" qui connait bien la rue, donne des conseils, des trucs et des astuces, et "Gendy" qui représente le gendarme et rappelle à chaque fin de chapitre l'essentiel à retenir . A raison d'1 heure par semaine pendant un mois les élèves ont eu à appréhender des situations et ensuite répondre à un questionnaire à choix multiple.
* Les lauréats==
Jean-Baptiste Alcovero, Océane Asensio, Rémy Bastouil, Julie Briulé-Bataillès, Florent Capmartin, Thomas Chevrolet, Sylvain Despaux, Laura Detour, Marion Devaux, Lucile Ducousso, Alison Etcheverry, Manon Fournerot, Anaïs Gobin, Romane Guillon, Baptiste Guinebault, Gaël Joullin, Manon Labadie, Eymeric Galonde, Xavier Ludwig, Valentin Michel, Aurélien Ramos, Juliette Raoul-Duval, Julie Rasquin, Emmanuelle Stulz, Jade Villechalane. Le permis était attribué à 15/20 , et 3 élèves sortent "major" avec un sans faute : Océane Alonso, Thomas Chevrolet, Sylvain Despaux.
La remise du ¨Permis s'est déroulée solennellement à l'Hôtel de ville. L'adjudant-chef Blasquez , commandant la communauté de brigades de Vic avec le gendarme Keerstock ; Claude Miqueu, maire de Vic, avec Danielle Daugreilh, maire-adjoint déléguée aux affaires scolaires ; et Sandrine Douat, ont félicité les enfants. Des enfants aujourd'hui autorisés à gronder les parents qui ne traversent pas dans les passages piétons, qui n'attendent pas le petit bonhomme vert...
Mme Daugreilh indiquait que cette action s'inscrivait parfaitement dans la réflexion engagée par la municipalité en collaboration avec les parents délégués, les enseignants, des associaitons comme "Banpublic", des organismes comme l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie sur le thème de la sécurité autour des établissements scolaires et les "pédibus".
Quant au gendarme Keerstock, après cette 1ère année de mise en place et cette première session à Vic, il confiait le projet de réaliser l'opération dans d'autres classes.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 10 Page 232 - Titre:     Association des assistantes maternelles du Val d'Adour (1).   Envoyé par Georges Pécarrère Webmaster le 12/02/2007 @ 11:04 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - Association des assistantes maternelles du Val d'Adour.
 Partenariats et actions pour la petite enfance .



Lors de la création de leur association en 2003, les assistantes maternelles du Val d'Adour abaient affiché leur ambition : faire connaître et promouvoir leur profession, fédérer les acteurs de la Petite enfance autour de projets communs. Avec Court'Echelle, l'association de massage pour bébés Ambre, la Crèche des Petits loups, Pyrène Petite Enfance, la Protection Maternelle Infantile (PMI) , les centres de loisirs, partenaires institutionnels ou associatifs, tous "Branchés de la Petite Enfance ", c'est un véritable réseau qui s'est constitué. Les bilans présentés lors de la dernière assemblée générale réunie à Pujo, en présence de Mme Lerda , maire-adjoint déléguée, et de Mme Borrell, directrice de la crèche, ont confirmé la vocation et l'engagement de l'association que préside Lucienne Broqua.
* Calendrier 2006 chargé***
Manifestations festives telles que galettes des rois ; Carnaval inter génération avec la maison de retraite, la crèche des Petits Loups, le centre de loisirs et les petites sections de la maternelle du Petit-Bois ; Fête des mères et des pères ; Noël. Organisations d'une soirée -débat thématique avec une diététicienne et une psychologue sur l'alimentation ; organisation de vide-greniers et lotos ; participation collective Petite Enfance au Téléthon, au Forum des associations de Vic ; sortie en famille (enfants, nonous, parents, grands-parents) au Jardin Massey avec pique-nique . Réunions avec le institutions (collectivités territoriales, Semadour, Pays du Val d'Adour) ; engagement dans des cycles de formation avec Pyrenées Petite Enfance, association qui apporte aide technique et logistique. Et bien sûr, le rendez-vous des jeudis matins de 9h30 à 11h30 dans une salle du centre de loisirs avec les parents employant une nounou adhérente.
Les nounous ont commencé à mettre en place au cours de cette année un système d'entraide avec des remplacements en cas de problème. L'année 2007 verra la rationalisation de cette entraide par secteur géographique pour plus d'efficacité. Nous y reviendrons.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 11 Page 232 - Titre:     Association des Assistantes Maternelles en Val d'Adour(2).   Envoyé par Georges Pécarrère Webmaster le 12/02/2007 @ 10:42 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes -  Association des Assistantes Maternelles en Val d'Adour.  Un  nouveau bureau et des projets reconduits .



Lors de l'assemblée générale de l'association des Assistantes Maternelles en Val d'Adour, nous avons indiqué comment l'association s'impliquait dans le réseau petite enfance et contribuait à la réflexion autour du dossier "Relais Assistante maternelle". Odile Peneau, de l'association Pyrène Petite Enfance rappellera en quelques sorte le cahier des charges . "Relais d'assistantes maternelles" c'est un label donné par la Caisse d'Allocations Familiales sur un projet pédagogique précis. "Un relais ce n'est pas une salle, c'est un dispositif de financement autour d'un poste d'éducateur jeune enfant".
Mme Peneau informait de la constitution d'un comité technique composé d'élus, d'institutionnels, de porteurs de projets comme l'association des assistantes maternelles. Déjà ont été validés le projet d'un relais à Maubourguet et un à Vic. Lors de la journée "Petite Enfance", une première dans le département, organisée à l'initiative de Pyrène Petite Enfance le samedi 21 avril, au Centre d'Actions Culturelles de Maubourguet. Un livret rédigé en commun par les associations participantes sera proposé aux visiteurs.
* Reconductions***
Les festivités à thème seront reconduites selon le financement disponible, donc vide grenier et le loto seront programmés à nouveau. Appel est lancé aux adhérentes qui souhaiteraient recevoir ou organiser la manifestation dans leur commune ou leur canton. Reconduction aussi des rencontres du jeudi matin au centre de loisirs de 9 h 30 11 h 30 avec les nounous et parents.
A noter , la crèche dirige systématiquement les parents en quête de garde d'enfants vers la présidente ; peut-être conviendrait-il de communiquer des informations géographiques pour que les parents contactent les nounous les plus proches de leur domicile. La liste complète des adhérentes sera dressée sur le livret disponible lors de la journée du 21 avril à Maubourguet.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 12 Page 232 - Titre:     Gendarmerie : changement de propriétaire.   Envoyé par Georges Pécarrère Webmaster le 12/02/2007 @ 10:34 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes -  Gendarmerie : changement de propriétaire. Du SIVOM à la communauté de communes Vic-Montaner .



En octobre 1999 était inaugurée la nouvelle caserne des gendarmes, rue Osmin Ricau à Vic. Un quartier autant qu’une caserne avec un bâtiment administratif et neuf pavillons pour les familles des gendarmes. Gendarmerie cantonale construite sous l'égide du SIVOM du canton de Vic créé en 1994 et présidé par Jean Bordères, 1er adjoint vicquois. Le syndicat regroupant les quinze communes du canton était maître d’ouvrage d’un projet dont l’Office public d’aménagement et de construction des Hautes-Pyrénées (OPAC 65) était le conducteur de travaux.
Le coût de l’opération ? Quelque dix millions de francs lourds . La répartition du financement : 55 % de subventions du département , de l'Etat, des collectivités territoriales , et 45% SIVOM par un prêt qui doit être couvert par les loyers de la gendarmerie. Le SIVOM, propriétaire, assurait l'entretien de la réalisation.
Alors que 12 des 15 communes du canton de Vic ont adhéré à la communauté de communes Vic-Montaner et que la simplification des structures intercommunales est à l'ordre du jour, le SIVOM, "une des couches du mille-feuilles des structures intercommunales" a perdu de son essence, aussi les délégués des communes siégeant dans la structure ont-ils voté sa dissolution. Restait à résoudre l'héritage de la caserne cantonale.
* Vocation intercommunale***
La communauté de communes Vic-Montaner que préside Jean-Louis Curret est apparu comme l'héritier naturel ; le conseil communautaire s'est exprimé favorablement pour assurer la succession. Il a semblé qu'une cérémonie de passation des clés pouvait être organisée dans le cadre de l'Inspection annuelle de la gendarmerie. Claude Miqueu, maire et conseiller général du canton de Vic, Jean Bordères, Jean-Louis Curret, pour les élus ; le commandant de compagnie de Tarbes et l'adjudant-chef Blasquez pour la brigade ainsi que les hommes de la communauté de brigades, devant une assemblée de témoins composée des maires des cantons de Vic, Maubourguet et Castelnau- Rivière-Basse, ainsi que des invités dont les représentants des services d'Etat, pour une cérémonie qui a mêlé solennité et sympathie.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 13 Page 232 - Titre:     ANDREST- De la bibliothèque à la médiathèque.   Envoyé par Georges Pécarrère Webmaster le 12/02/2007 @ 10:21 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - De la bibliothèque à la médiathèque .



Un espace tout public et des bénévoles passionnées à Andrest
Dans le cadre du Foyer Laïque d'Andrest où elle s'est engagée depuis plus de 20 ans, Christiane Noguès avait déjà exprimé son goût pour les activités culturelles. Du reste, lorsque la section bibliothèque s'est ouverte sous l'impulsion de René Trusses, elle avait fait équipe avec Denise Costa pour assurer les permanences et les prêts. Lorsque le dispositif du réseau intercommunal de la médiathèque a été mis en place, Christiane a relevé le défi avec la même passion, cette fois-ci au côté d'Aline Abadie.
Il a fallu pour cela "adopter" d'abord l'outil informatique. Aline et Christiane ainsi que tous les bénévoles du réseau (Caixon, Siarrouy, Montaner, Sedze-Maubecq, Pontiacq-Viellepinte) ont reçu une formation aux côtés d' Annick Theis, directrice de la Médiathèque intercommunale. Christiane qui avait été secrétaire confie : "le clavier je connaissais, mais la souris et l'ordinateur !" Elle s'y est pourtant mise , et la formation intéressante lui a ouvert des perspectives : elle compte bien maîtriser les outils et techniques informatiques au-delà du flux des livres .
Il a fallu aussi "désherber" le fond de bibliothèque ; sur quelques 3500 ouvrages, 1200 ont été gardés (les autres sont allés à des associations caritatives qui en ont fait la demande pour des pays francophones démunis). Reste un choix important de BD, romans que les lecteurs andrestois peuvent emprunter ainsi qu 'un des 25 000 livres, 1 000 CD, autres DVD et CD-Rom, disponibles à Vic.
L'espace médiathèque, aménagé dans l'ancien presbytère, rue Pasteur, est ouvert le lundi après-midi, de 16 h à 18 h. Le créneau de 16 à 17 h est plutôt réservé aux enfants des écoles, mais pas de problème, Aline et Christiane accueillent tout le monde. Les Andrestois et tous les lecteurs de la communauté de communes Vic-Montaner abonnés. Pour les conditions d'abonnement, se rendre sur place ou bien téléphoner au 05 62 31 86 76 aux heures d'ouverture.



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 14 Page 232 - Titre:     Equipes du Judo club du Val d'Adour au Grand prix d'Aureilhan.   Envoyé par Georges Pécarrère Webmaster le 11/02/2007 @ 11:03 -


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - Equipes du Judo club du Val d'Adour au  Grand prix d'Aureilhan .


Photo Josiane Pomès


Les minimes :  Florian Guillou, Clément Loustalet,   Anthony Robert, Nicolas Loustalet Thomas Arnaud,  Alexandre Covas.


Photo J Pomès.


Les benjamines et  le benjamin  : Anaïs Terrasson,  Marie Estebanez, Alice Bocquet, Agnès Manauthon,  Gaëlle Métro.; Dylan Covas et Thierry le coach .



Réagir à cet article !


Haut



 NOUVELLE 15 Page 232 - Titre:     Judo club du Val d'Adour - Il a peu manqué à Noélie Cayla.   Envoyé par Georges Pécarrère Webmaster le 11/02/2007 @ 10:48 -

Photo Josiane Pomès


Vic-En-Bigorre. Correspondante J. Pomes - Judo club du Val d'Adour. Il a peu manqué à Noélie Cayla .



Régulière dans sa progression , Noélie Cayla est ceinture noire depuis 2005. Il y a 2 ans lors de phases qualificatives pour la Coupe de France Cadet, et particulièrement lors des phases de qualification bi-départementales ( Hautes-Pyrénées et du Gers) elle avait décroché le titre de championne départementale et bi-départementale. En ce début 2007, Noélie aujourd'hui junior , participait à la sélection bi-départementale toujours Gers et Hautes-Pyrénées. Dans la catégorie des moins de 57 kg, la jeune vicquoise s'est bien battue et terminait à la première place. Quelques jours jours plus tard, lors des qualifications régionales à Toulouse, dans cette catégorie très relevée, Noélie, malgré ses efforts, n'a pu gagner sa place pour l'étape supérieure.
Déçue certes ; mais selon le commentaire de Thierry Dabadie l'entraîneur du Judo club du Val d'Adour : Noélie a réalisé une bonne prestation .



Réagir à cet article !


Haut



Choisissez une page : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  



Poésie? ::: Humour?

Cliquer sur le bouton gauche en bas pour agrandir la fenêtre.

LIENS FAVORIS

U.S.Vic Rugby

Amis Château Montaner

ComCom Vic-Montaner

MJC Vic-Bigorre

Les Archers de Fébus

France Culture

Nouveau Site Vic-Bigorre

La caverne aux secrets...

 

 

Calendrier

<< Avril  2014 >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
31 01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 01 02 03 04

 

Infos site

Webmaster : G.Pécarrère concepteur du site

Email : pecarrere@aol.com

Alphonse Allais

Portrait du webmaster déguisé en Alphonse Allais

Ce site est compatible avec les navigateurs de version 4 minimum.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent
(art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978) en écrivant au webmaster.

Déjà 4294001 pages visitées !

Haut

Page générée (au niveau du serveur) en 0,0038 secondes.. La rémanence du conmpteur Géoloc est de 120mn. Optimisé Internet Explorer, ce site fonctionne mal avec Fire Fox.

Site programmé en PHP by Georges Pécarrère d'après des scripts Phortails pour la ville de Vic-En-Bigorre

et la communauté de communes Vic-Montaner.